La recherche d’emploi sur internet

Balise Numérique : Chaque mardi, l’association Défis vous propose une chronique sur Radio Balises (99.8 FM)

Retrouvez sur notre site les informations et les liens diffusés à l’antenne :

Mardi 20 mars 2018 : La recherche d’emploi sur Internet

Le développement d’Internet a bouleversé plusieurs aspects de notre vie courante. C’est aussi le cas en ce qui concerne les démarches de recherche d’emploi.

Si vous êtes actuellement sans emploi, vous l’avez probablement constaté : l’inscription à Pôle Emploi se fait désormais en ligne, les offres sont diffusées par internet et les candidatures doivent être adressées par email.

Une étude CSA publiée en 2016 montre que plus de 90 % des demandeurs d’emploi utilisent au moins un outil numérique dans leur démarche, et qu’ils sont plus de 60 % à les utiliser en priorité.

Le numérique est notamment perçu comme un outil permettant un ciblage plus efficace des annonces, un gain de temps et d’argent.

Il y’a d’abord les « Jobs boards » ces nombreux sites qui diffusent les offres d’emploi : des portails généralistes comme Pôle Emploi ou des sites spécialisés qui diffusent des annonces en fonction du secteur d’activité, du diplôme où de la zone géographique. Les sites de petites annonces classiques comme Le Bon Coin ou Vivastreet sont également de la partie.

Pour s’y retrouver, vous pouvez également utiliser des agrégateurs comme Indeed ou Jobijoba, ces portails recensent et rassemblent des offres issues de nombreux sites à partir d’un seul outil de recherche.

D’autres sites proposent des concepts plus originaux : Keycoopt est un site de cooptation en ligne : vous pouvez y consulter des offres d’emploi pour recommander vos connaissances.

Un autre site appelé Meteojob vous aide à trouver du boulot grâce à un algorithme de matching, à la manière des sites de rencontres : vous remplissez votre profil et le site se charge de vous trouver le partenaire, pardon, l’employeur idéal.

Mais si les candidats sont nombreux à utiliser internet, c’est également le cas des recruteurs. En 2015, 1 recruteur sur 2 déclarait utiliser les moteurs de recherche et les réseaux sociaux pour se renseigner sur un candidat. Près de la moitié y avaient d’ailleurs trouvé des informations les ayant convaincu de recruter ou pas un candidat.

Pour un demandeur d’emploi, il est donc important de soigner sa réputation en ligne : pour vérifier, commencez simplement par taper votre nom dans un moteur de recherche. N’hésitez pas à y ajouter le nom de votre commune ou de votre précédent employeur, et vérifiez également les résultats d’images.

Si vous y trouvez du contenu gênant, il provient peut-être de vos profils sur les réseaux sociaux : pensez à vérifier les paramétrages de confidentialité. Vous pouvez aussi utiliser le site nothing-to-hide.fr qui aidera à identifier les contenus accessibles publiquement.

Mais il ne s’agit pas uniquement de masquer le contenu gênant : autant vous montrer sous votre meilleur profil et faire remonter ces informations dans les résultats de recherche. N’hésitez pas à remplir votre CV en ligne sur un site comme DoYouBuzz ou à vous inscrire sur les réseaux sociaux professionnels Viadeo et LinkedIn.

Ces profils viendront compléter votre CV papier et proposent des fonctionnalités intéressantes comme les recommandations de vos ex-employeurs pour valoriser vos compétences, ou la possibilité de se constituer un réseau professionnel.

Autant d’atouts supplémentaires pour retrouver le chemin de l’emploi !