Un article paru sur le site Internet de la Caisse des dépôts présente les grandes lignes du nouveau programme lancé par le gouvernement pour lutter contre l’exclusion numérique.

Le 12 décembre 2017, le gouvernement annonçait le lancement de la “stratégie nationale d’inclusion numérique”. Ce plan s’inscrit dans le programme d’actions du secrétaire d’État au numérique, Mounir Mahjoubi, qui souhaite faire de la numérisation de l’État et des services publics une priorité. Il souligne qu’il s’agit “d’un enjeu social mais aussi, et beaucoup d’un enjeu économique. […] Il n’y a pas de transformation économique s’il n’y a pas d’inclusion numérique”.

Dans un premier temps, une grande concertation est lancée, au travers de groupes de travail, composé d’élus, de représentants associatifs et d’organismes sociaux. A charge pour eux d’ici mars 2018 “d’identifier et d’orienter les publics cibles, de structurer les réseaux des lieux de médiation et de formation et enfin de trouver de l’argent”, tout recensant les stratégies numériques déjà en place et en mettant en exergue les bonne pratiques. Cette consultation se fait également en ligne sur le site de la Mission Société Numérique.

Au second trimestre 2018, les acteurs locaux devront “construire ensemble la solution la plus pertinente” pour les territoires, en poursuivant la même démarche que précédemment mais à l’échelle départementale. L’idée : avoir à la rentrée 2018 un plan directement prêt à être déployé dans tous les départements, précise Mounir Mahjoubi lors de sa présentation.

Défis est très sensible à cette démarche et suivra de près les orientations qui vont en découler.