Eric Famin habite à Lorient et a fêté ses 70 ans cette année. C’est un habitué de notre salle p@t, la salle informatique en accès libre que nous mettons à disposition de nos adhérents.

Au milieu des autres habitués et des gens de passage, venus consulter leurs emails, utiliser les réseaux sociaux ou imprimer des documents, Monsieur Famin est venu réaliser un travail particulier : il a écrit son livre.

Dix ans à Madagascar

Tout a commencé à l’époque où il dirige un Village Vacances et écoute les récits d’un ami parti chercher de l’or à Madagascar. Eric Famin y porte un intérêt particulier et lui propose d’écrire ses aventures. Quand son ami lui répond “Madagascar, ca ne se raconte pas, ca se vit”, c’est le déclic qui le pousse à partir voyager. Il y vivra pendant 10 ans.

En 2013, il décide d’écrire ses mémoires, notamment pour faire connaître son histoire à ses enfants. Il a commencé à rédiger des notes manuscrites, au fur et à mesure que ses souvenirs lui reviennent, « C’est un excellent exercice de mémoire : plus on pense à ses souvenirs, plus on se remémore de nouveaux souvenirs » nous dit-il .

C’est avec ce projet d’écrire un livre qu’il vient pour la première fois à Défis en 2015. Il débute complètement en informatique et suit donc la formation d’initiation VISA internet avant d’adhérer à l’association en janvier 2016.

5 pages par jour

Il commence alors à fréquenter la salle p@t, ou il viendra en moyenne 2 à 3 fois par semaine pendant 1 an et demi. A chaque fois, il remplit 5 pages de texte qu’il imprime et enregistre sur sa clé USB. 5 pages, celà correspond au nombre d’impressions quotidiennes autorisées pour nos adhérents, mais d’après Monsieur Famin, c’est aussi une bonne chose pour lui permettre de se limiter : “Je devenais trop sûr de moi, je tapais de plus en plus vite et je commettais des fautes de frappe.”

Durant plusieurs mois, ce sera un utilisateur assidu venu coucher sur le papier ses souvenirs. Même si il a désormais un ordinateur chez lui, il préfère venir à l’association pour poursuivre son travail.

C’est en mai dernier qu’il a achevé son récit intitulé “Si j’avais su…”. Celui-ci a édité et imprimé avant l’été, un tirage hors-commerce réservé aux amis et à la famille.

A Défis, nous avons été ravis de pouvoir l’accompagner dans son projet et surtout de voir le résultat final. Et l’aventure ne semble pas terminée : alors qu’il était pourtant “pressé d’en finir” au printemps dernier, notre auteur songe désormais à se lancer dans un 2ème tome, « avec plus de photos », nous promet-il.