Dégooglisons internet !

Balise Numérique : Chaque mardi, l’association Défis vous propose une chronique sur Radio Balises (99.8 FM)

Retrouvez sur notre site les informations et les liens diffusés à l’antenne :

Mardi 27 mars 2018 : Dégooglisons internet !

« Nous sommes en 2018 après Jésus-Christ, toute la toile est occupée par des services centralisés. Toute ? Non, une communauté peuplée d’irréductibles libristes résiste encore et toujours à l’envahisseur… »

Cette introduction que vous avez sûrement reconnue ne vient pas d’un nouvel album des célèbres gaulois, mais illustre un projet nommé « Dégooglisons Internet » . Une initiative portée par l’association Framasoft qui agit en faveur des libertés numériques.

L’objectif de ce projet est de promouvoir l’utilisation d’outils alternatifs, libres et éthiques dans nos usages quotidien d’internet.

Car les services que nous utilisons chaque jour sont en effet concentrés par une poignée de géants : Instagram et Whatsapp appartiennent à Facebook, Skype est lui dans le giron de Microsoft, Google possède quant à lui de nombreux services comme Gmail, Youtube, le GPS Waze ou encore le système Android qui équipe un grand nombre de téléphones.

Cette concentration pose de nombreux problèmes : elle freine l’innovation et rend la concurrence difficile. Elle nous rend surtout dépendants : impossible de télécharger des applications sur son téléphone sans souscrire à un compte Google ou iCloud par exemple.

De plus, ces outils stockent et se partagent nos données sur des serveurs privés. Des informations, parfois collectées à notre insu, sont analysées en permanence pour dresser notre profil et nous adresser des messages ciblés, voire nous manipuler. Certains acteurs ont également donné un libre accès aux services de renseignements.

Ces outils sont souvent des logiciels fermés dont il n’est pas possible de connaître le code source, et donc le fonctionnement. Qu’advient il de votre photo une fois que vous la déposez sur votre compte ? Qui sera en mesure de l’utiliser et comment ? Impossible de le savoir !

Enfin, ils fonctionnent chacun dans leur coin. Si vous souhaitez passer de Gmail à Yahoo, impossible de transférer vos données personnelles pour retrouver vos emails sur votre nouveau compte.

Framasoft souhaite apporter une réponse à ces problématiques en proposant des alternatives libres, éthiques, décentralisées et solidaires.

En vous rendant sur le site degooglisons-internet.org, vous trouverez des outils pour remplacer des services privateurs de libertés.

Quelques exemples : remplacer Google Chrome, Google Street Maps ou Google Drive par Mozilla Firefox, Open Street Map ou Nextcloud.

Plusieurs dizaines d’alternatives sont ainsi listées et présentées sur le site. Ces solutions sont généralement open-source et au service de l’utilisateur.

Framasoft ne se contente pas de répertorier ces services. L’association a également développé des outils tels que Framadate pour remplacer Doodle ou Framasphère, une alternative à Facebook.

Plusieurs de ces services peuvent aussi être auto-hébergés, ce qui vous permet de les utiliser sans passer par un serveur tiers, vous pouvez ainsi garder un contrôle total de vos données.

Car en effet, comme l’indique Framasoft, « Le cloud est toujours l’ordinateur de quelqu’un d’autre », il est donc important de savoir à qui nous faisons confiance.