Zoom sur le crowdfunding

Balise Numérique : Chaque mardi, l’association Défis vous propose une chronique sur Radio Balises (99.8 FM)

Retrouvez sur notre site les informations et les liens diffusés à l’antenne :

Mardi 13 février 2018 : Zoom sur le crowdfunding

Connaissez vous le crowdfunding ? En français, on parle de financement participatif. Ce concept qui ne date pas d’hier a connu un renouveau avec le développement d’internet. En effet, quoi de mieux qu’un réseau mondial pour promouvoir son projet et le faire financer ?

Car c’est de cela qu’il s’agit : une opération de crowdfunding consiste à faire appel au public pour récolter des fonds et financer le développement d’un projet ou d’une activité.

Et tout le monde s’y met : entreprises, associations, particuliers… chacun peut utiliser une plate-forme de financement participatif pour présenter son projet. On y trouve par exemple des actions de solidarité, des inventeurs qui développent un nouveau produit ou encore des sportifs qui cherchent à financer leur participation à une compétition.

Différents sites internets accueillent et mettent en avant ces projets. Il y’a par exemple des plates-formes généralistes comme ulule, kickstarter ou kisskissbankbank. D’autres sont spécialisées comme Fosburit pour les projets sportifs, Touscoprod pour le cinéma ou encore Tudigo qui permet de financer des projets locaux. La Bretagne dispose d’ailleurs de plate-formes dédiées comme Gwenneg ou Kengo.

Une fois inscrit, le porteur de projet va définir un objectif de financement et remplir un dossier pour présenter ses ambitions. Il s’agit de donner envie, de démontrer l’utilité du projet et son sérieux, mais aussi de s’attirer la sympathie et de créer une communauté de soutien.

Quand le projet est validé par la plate-forme de crowdfunding, la campagne de financement peut démarrer. Pendant une durée généralement comprise entre 30 et 90 jours, l’organisateur va devoir animer la campagne, convaincre des donateurs et mobiliser sa communauté pour atteindre son objectif.

Le secret d’une campagne réussie repose en effet sur une mobilisation massive. Des milliers d’euros sont ainsi récoltés grâce à la multiplication de centaines de petites contributions.

Du côté des donateurs. Comment ca marche ?

Vous pouvez visiter les sites de crowdfunding pour découvrir des centaines de projets en développement qui n’attendent que votre soutien. Et si vous décidez de faire un don, votre participation sera récompensée.

En effet, les campagnes reposent sur un système de contreparties. En échange de votre don financier, vous recevrez un cadeau en lien avec le projet. Plusieurs contreparties de différentes valeurs sont proposées en fonction du montant de votre soutien.

Il peut s’agir d’objets promotionnels ou collector, d’invitations à des avants-premières, d’une visite des coulisses ou tout simplement d’un remerciement chaleureux.

La plate-forme de crowdfunding s’occupe de la collecte des dons, il suffit de vous inscrire, d’indiquer le montant de votre participation et de réaliser votre paiement. Vous verrez alors votre don s’ajouter à ceux des autres contributeurs.

Les dons sont encaissés lorsque l’objectif de collecte est atteint, voire dépassé. Le porteur de projets récolte l’argent à l’issue de la campagne. Il pourra alors se consacrer à la mise en œuvre de son action, sans oublier de vous envoyer votre contrepartie.

Enfin, il n’y a aucun risque dans cet investissement : si l’opération n’atteint pas l’objectif, les contributeurs sont tous remboursés et le porteur de projet ne subira aucun frais. De quoi se remotiver et pourquoi pas tenter une nouvelle campagne.